GlobalBPA

LES 4 PILIERS DE L’APPRENTISSAGE: L’APPORT DES NEUROSCIENCES AUX FORMATIONS BPA

Les neurosciences nous permettent de mieux comprendre les mécanismes d’apprentissage et donc de rendre nos formations plus efficaces. Classes virtuellese-LearningPrésentielles

RÉSUMÉ

Les neurosciences peuvent nous aider à renforcer l’efficacité des formations.
Les formations fondées sur des contenus courts et concrets, faciles à mémoriser, des formats dans lesquels la répétition, le jeu et l’émotion facilitent l’ancrage.

Un nouvel élan pour l’ingénierie pédagogique

Pour Céline CUSSAC (Directrice Learning & Development chez NATIXIS):

les neurosciences viennent défier des modèles managériaux devenus obsolètes ; elles permettent de miser sur l’humain et ses qualités – l’empathie, l’authenticité, le plaisir – alors qu’on voit monter en puissance l’intelligence artificielle et ses propres spécificités.

La qualité du sommeil est indispensable

On a découvert qu’en permettant à une personne de dormir,même une simple sieste, et sans ré-apprentissage, la mesure de la performance était améliorée.

C’est que le cerveau travaille pendant le sommeil : il « met en ordre » les nouveautés qu’il a enregistrées, probablement en les rejouant en accéléré.

Cette vitesse accélérée lui permet de détecter des régularités, d’asseoir la mémoire épisodique (celle des faits vécus), et avec les algorithmes, d’établir des généralisations, voire d’aboutir à des découvertes.

Ainsi que l’indique le professeur Stanislas DEHAENE du collège de France:

“Au final, les résultats des sciences cognitives sont extrêmement clairs sur le sujet : le sommeil a un rôle à jouer dans l’apprentissage, et il vaut mieux distribuer un peu tous les jours cet apprentissage plutôt que de le concentrer en une seule fois. Mieux vaut un quart d’heure tous les jours plutôt qu’une heure quelques jours par semaine, en particulier au regard de la mémoire à long terme. Le cerveau n’est pas fait pour n’apprendre que la moitié de la semaine.

C’est dans ce contexte que BPA propose des séries d’engagements sur les différentes thématiques pour maintenir le processus d’apprentissage. Découvrez nos formations e-learning et nos classes virtuelles.

L’apport concret des neurosciences

4 piliers à prendre en compte

1- L’attention du stagiaire

L’attention est le mécanisme de filtrage qui nous permet de sélectionner une information et d’en moduler le traitement.
Le système de l’attention se décompose en trois systèmes attentionnels :
– l’alerte,
– l’orientation et
– le contrôle exécutif.

La réponse BPA :
– gestion du rythme de la formation
– gamification / ludopédagogie (même dans les classes virtuelles)

2-L’engagement actif

Le principe directeur est on ne peut plus clair : un organisme passif n’apprend pas.
On recherchera donc un engagement actif.
L’apprenant doit pouvoir se tester. sans tester la fiabilité d’une connaissance, on restera dans une illusion de savoir

La réponse BPA:
– l’organisation de la formation en classe inversée permet l’engagement des stagiaires
– notre plateforme e-learning permet de proposer des Quizz adaptés
– utilisation d’études de cas

3-Le retour d’information

L’erreur est humaine mais aussi… indispensable.
L’activité est capitale, mais elle ne suffit pas.
Le cortex doit générer des prédictions et intégrer les erreurs de ses prédictions
Le retour d’information est donc essentiel

La réponse BPA:
– utilisation de mises en situation avec débriefing d’expert
– utilisation du quizz d’auto-évaluation

4-La consolidation des acquis

L’enjeu est d’accomplir le transfert de l’explicite vers l’implicite, pour automatiser la réponse.

La réponse BPA:
– utilisation de mises en situations
– utilisation d’auto-évaluations

SOUHAITEZ-VOUS ÉCHANGER SUR CE SUJET ?

ILS PEUVENT AUSSI VOUS INTÉRESSER

L’adaptative learning

L’apprentissage adaptatif (adaptative learning) est une méthode d’apprentissage qui s’adapte en fonction du profil et de l’activité de l'apprenant. Celui-ci (...)

EN LIRE PLUS
Aller à la barre d’outils